Le réseau des Centres régionaux d’Etudes, d’Actions et d’Informationsen faveur des personnes en situation de vulnérabilité

masque-menu

Lancement d’expérimentations dérogatoires et innovantes sur la coordination du parcours de santé - Mars 2018

CREAI Pays de la Loire
A+A-Flux RSS

La mise en œuvre de la fluidification des parcours des personnes en situation de vulnérabilité se heurte régulièrement à une organisation en « tuyau d’orgue » des acteurs des secteurs sanitaire, social et médico-social.
 
Si le développement des décloisonnements, coopérations et coordinations est à l’œuvre sur les territoires, les modes de financement et de rémunération actuels des acteurs du champ de la santé, dans sa définition donnée par l’Organisation Mondiale de Santé, fortement cloisonnés, sont également des freins au développement des logiques de parcours.
 
C’est pour lever ces obstacles tarifaires et financiers que l’article 51 de la loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 a introduit la possibilité de déroger, dans le cadre d’expérimentations innovantes, aux modalités actuelles de tarification, notamment dans les secteurs sanitaire, social et médico-social ainsi qu’aux modalités actuelles d’organisation du système de santé.
 
Ces expérimentations doivent permettre l’émergence d’organisations innovantes dans les secteurs sanitaire et médico-social concourant à l’amélioration des prises en charge et du parcours des patients, de l’efficience du système de santé et de l’accès aux soins.
 
Le lancement de ces expérimentations est une opportunité pour les acteurs de l’accompagnement des personnes en situation de vulnérabilité pour permettre l’émergence de nouvelles tarifications en adéquation avec les projets de vie des personnes qu’ils accompagnent.
 
Le DECRYPTAGE de ce mois-ci vous présente ce nouveau dispositif expérimental, pour lequel l’Agence Régionale de Santé des Pays de la Loire a créé un comité stratégique dédié.

Télécharger l'article