Journée régionale organisée par le CREAI Grand-Est, la CNSA, l’ARS Grand Est et Handicap Services Alister

Le virage inclusif qu’entendent promouvoir les politiques publiques concernant le champ de la santé prévoit une évolution de l’offre médico-sociale et sanitaire. Dès 2016, la conférence nationale du Handicap a notamment développé un volet relatif à l’Habitat Inclusif. Ces orientations laissent une importante marge de manœuvre aux porteurs de projet. Dès lors, selon quelles modalités concrètes sont mis en œuvre les nouveaux dispositifs qui visent à permettre aux personnes handicapées de mieux vivre leur autonomie ? Comment ces dernières peuvent-elles choisir leur habitat, bénéficier de services liés au logement, dans un cadre adapté et sécurisé ? Comment les financeurs et les offreurs en santé garantissent-ils la qualité et la visibilité du service rendu dans l’actuel mouvement de diversification des modes d’accompagnement des personnes en situation de handicap ?

Cette rencontre vient également marquer la fin du processus évaluatif du Service d’Accompagnement à la Vie Autonome (SAVA) géré par Handicap Services Alister dans le département du Haut-Rhin. Ce service innovant, inspiré des Ecoles pour la Vie Autonome (EVA) gérées respectivement par l’Institut du Mai (Chinon) et l’OHS (Vandœuvrelès-Nancy) a pour finalité de favoriser la vie en milieu ordinaire pour des personnes lourdement dépendantes. Les avantages recherchés sont, pour les personnes bénéficiaires, le maintien ou le retour dans le logement conformément à leur projet de vie et, pour les financeurs et les gestionnaires, l’allègement des listes d’attente dans les ESMS.

Au final, la journée vise à questionner, dans la diversité des modèles qui se développent sur le territoire national, la promotion de l’autonomie des personnes en situation de handicap dans et par l’habitat.

Télécharger le programme

Journée d’Etude Régionale du CREAI Centre, organisée par le groupe régional en protection de l’enfance et ouverte à l’ensemble des professionnels du secteur social et médico-social

Sous l’impulsion des politiques publiques, parfois des personnes elles-mêmes, des logiques financières et à partir de l’évolution des pratiques, le domicile des personnes accompagnées s’est institué progressivement comme l’un des lieux privilégiés des pratiques d’accompagnement.
L’offre de service s’est ainsi diversifiée (Aemo, Aed, Aep, Spad, Sessad, Savs, Samsah, Saad, Ssiad, etc.) mettant en perspective les enjeux de cette pratique singulière, que traduit un vocabulaire spécifique : habitat-habiter, espaces intimes-(semi)public-(semi)privé, territoires, dedans-dehors, frontières, codes interculturels, position des corps, rapports « de force », etc.
Par ailleurs, l’intervention, la rencontre, l’accompagnement, le travail, au domicile, sous-tendent des pratiques spécifiques, construites entre autres sur la base de représentations et induisant des postures singulières.
Il s’agit donc d’appréhender une pluridisciplinarité d’interventions et de rendre davantage lisible ce qui relève de l’intime, du singulier, du « caché », du complexe. Il s’agit également de mettre en relief les avantages et les inconvénients d’une telle approche, entre relation privilégiée, observation fine, déplacement des regards et intrusion, voire contrôle social.
Si l’intervention plénière permettra de problématiser et de conceptualiser cette thématique, les ateliers  interdisciplinaires et pluriprofessionnels organisés l’après-midi mettront en relief les différences et la complémentarité des pratiques.

Télécharger le programme

Forum organisé par le CREAI Grand Est, l’ARS Grand Est et la CRSA

Ce forum est dédié aux droits des personnes en situation de handicap, et plus particulièrement des personnes les plus dépendantes, bénéficiant à ce titre d’un accueil et/ou d’un accompagnement par un établissement ou un service médico-social. 
Il vise à aborder les droits des personnes handicapées dans leur transversalité afin de leur permettre de mieux les connaître et, in fine, de les faire valoir. Différents moyens y contribueront : des conférences d’experts, et des stands permettant d’apporter des informations concrètes et accessibles aux personnes sur leurs droits fondamentaux.  
Cet évènement, d’abord et prioritairement dédié aux personnes en situation de handicap et à leurs aidants naturels (parents, fratrie), est également ouvert aux associations d’usagers et aux aidants professionnels : accueillants familiaux, équipes pluridisciplinaires des établissements et services sociaux et médico-sociaux, ainsi qu’au grand public. 
Le projet est pluriannuel : initié en Champagne-Ardenne en 2017, il est reconduit en Alsace en 2018. 

Télécharger le programme

Journée régionale organisée par le CREAI grand-Est et l’ARS grand-Est

La stratégie nationale pour l’Autisme au sein des troubles du neurodéveloppement (TND) a été annoncée par le Premier Ministre Edouard PHILIPPE et Sophie CLUZEL, Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, le 6 avril 2018. Cette stratégie fait suite à la concertation lancée le 6 juillet 2017. 344 millions d’euros seront consacrés à la mise en œuvre de cette stratégie nationale.
La mobilisation du Gouvernement est affirmée par la nomination récente de Mme Claire COMPAGNON en qualité de déléguée interministérielle pour coordonner les actions des ministères concernés. 

La stratégie s’articule autour de 5 grands engagements, concrétisés en 20 principales mesures :
• Remettre la science au cœur de la politique publique de l’autisme en dotant la France d’une
recherche d’excellence
• Intervenir le plus précocement possible auprès des enfants
• Rattraper notre retard en matière de scolarisation
• Soutenir la pleine citoyenneté des adultes
• Soutenir les familles et reconnaître leur expertise

Au niveau régional, la concertation préalable a associé un grand nombre d’acteurs sur le territoire national et en région Grand Est : associations de familles et de personnes avec troubles du spectre de l’autisme (TSA), Education Nationale, MDPH, structures sanitaires, médico-sociales, centres  ressources autisme (CRA), acteurs du diagnostic et de l’accompagnement aux différents âges de la vie…
A l’heure où le comité technique régional sur l’autisme et troubles du neuro-développement (CTRA) est en cours d’installation, cette journée a vocation à prolonger les réflexions autour de la mise en œuvre du repérage, du diagnostic et de l’accompagnement des personnes avec TSA en Grand Est, en faveur de leur inclusion à tous les âges de la vie.
A cette fin, acteurs nationaux, régionaux et locaux ; pilotes des politiques publiques, opérateurs et bénéficiaires sont conviés à échanger et débattre sur les orientations de la Stratégie Nationale
pour l’Autisme au sein des troubles du neuro-développement, et les perspectives de sa déclinaison opérationnelle en région Grand Est.

Télécharger le programme

Journée d’étude régionale du CREAI BRETAGNE  – 2e journée interrégionale sur les déficiences intellectuelles

Reconnaitre, évaluer et traiter la douleur est une question majeure de santé publique et un critère de qualité dans l’évaluation du système de santé. C’est un droit fondamental de toute personne affirmé par la loi relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé du 4 mars 2002.

L’approche de la douleur a fait l’objet de différentes mesures incitatives et règlementaires dont le « Plan d’amélioration de la prise en charge de la douleur 2006-2010 » élaboré par la Haute Autorité de Santé (HAS) dont une des quatre priorités énoncée est : d’«Améliorer la prise en charge des douleurs des populations les plus vulnérables : enfants et adolescents, personnes âgées en fin de vie et autres populations vulnérables (personnes polyhandicapées et psychiatrie) ».

Cette prise de conscience collective s’inscrit dans une démarche qui tend à contribuer à une bientraitance et une optimisation des soins auprès des personnes en situation de déficience, tout au long de leur vie. La douleur doit être interrogée devant un certain nombre de signes, de situations parmi lesquelles, les modifications du comportement, lesquelles peuvent conduire à des « comportements problèmes ». C’est ce que nous essaierons d’illustrer pendant cette journée avec l’aide d’intervenants spécialistes et la présentation de vignettes cliniques.

Télécharger le programme

Pour en savoir plus et/ou s’inscrire, sur le site du CREAI Bretagne : http://www.creai-bretagne.org/nos-prochaines-journees.html