Les prochaines journées nationales de formation des professionnels des SESSAD se tiendront du 12 au 14 novembre 2018 à Nantes.

Elles auront pour titre:

Au cœur des transformations. Quelles contributions aux réponses territoriales dans une logique de parcours ?

Elles seront réalisées par l’ANCREAI, en collaboration avec les CREAI de Bretagne et des Pays de la Loire. Un comité de préparation composé de professionnels de ces 2 régions élabore le programme de ces journées.

Le programme est disponible (plénières et argumentaires des ateliers).

Télécharger le programme

INSCRIPTIONS EN LIGNE : http://www.sessad2018.org/
POUR TOUS RENSEIGNEMENTS
CREAI Bretagne : Tél : 02 99 38 04 14
e-mail : accueil@creai-bretagne.org

Tarifs:

• 430 € par personne pour une inscription avant le 12 octobre 2018

• 500 € par personne pour une inscription à partir du 12 octobre 2018

Les Actes des journées SESSAD 2016 à Montpellier ont été adressés aux participants de ces journées.

Pour commander ces Actes en version papier, sur le site des cahiers de l’Actif, suivez le lien: https://www.actif-online.com/publications/les-cahiers-de-lactif/le-dernier-numero/entre-singularites-et-normalisation-actes-des-12emes-journees-nationales-des-sessad.html

CREAI GRAND-EST

La qualité de vie et le bien-être des personnes accueillies et accompagnées sont au cœur de l’intervention des professionnels du secteur social et médico-social. Cette préoccupation permanente se heurte toutefois à deux constats :

  •  Tout d’abord, les réflexions quotidiennes des professionnels sont entremêlées de tensions entre la volonté d’améliorer en continu la qualité des prestations et les différentes contraintes liées aux ressources humaines matérielles et financières.
  • Ensuite, les difficultés des personnes accueillies ou accompagnées sont de plus en plus complexes : que l’on parle de situations de handicap multiples et/ou plus lourdes, de difficultés sociales (isolement, grande exclusion, addictions…), de troubles du comportement, ou de situations d’avancée en âge dans une dépendance très importante.
  • Les professionnels sont soumis à de fortes pressions, difficultés, et une souffrance voire une détresse pouvant conduire au burn-out dans
    certaines situations.

Daniel BRANDEHO et ses co-auteurs mettent en lumière dans l’ouvrage Usure dans l’institution, l’importance de la prise de conscience et de la mobilisation de réponses et moyens pour soutenir les équipes. Ainsi, la mobilité professionnelle, la formation, l’intervention d’un tiers extérieur pour de la supervision, un management et une communication adaptés sont autant de réponses possibles.

Le projet d’établissement et les projets personnalisés sont également des outils à investir et réinterroger.

Au fil de ses expériences et de ses rencontres, D. BRANDEHO a pu identifier que ces axes d’intervention sont comparables d’une institution à une autre, quel que soit le profil du public ou le champ d’intervention (handicap, protection de l’enfance, personnes âgées). 

Au final, comment repérer, mieux prendre en compte et prévenir l’usure professionnelle dans les équipes professionnelles qui accompagnent les personnes en situation de vulnérabilité ?

Après avoir exposé les grandes lignes de son ouvrage Daniel BRANDEHO, auteur, ancien directeur de MAS et d’hôpital, échangera et débattra avec les professionnels sur les moyens et enjeux de cette question primordiale.

Télécharger le programme

Pour en savoir plus, se rendre sur le site internet du CREAI Grand-Est :

http://www.creai-grand-est.fr/animation/rencontre/comprendre-et-prevenir-lusure-professionnelle-dans-les-institutions-sociales-et-medico-sociales

 

Forum organisé par le CREAI Grand Est, l’ARS Grand Est et la CRSA

Ce forum est dédié aux droits des personnes en situation de handicap, et plus particulièrement des personnes les plus dépendantes, bénéficiant à ce titre d’un accueil et/ou d’un accompagnement par un établissement ou un service médico-social. 
Il vise à aborder les droits des personnes handicapées dans leur transversalité afin de leur permettre de mieux les connaître et, in fine, de les faire valoir. Différents moyens y contribueront : des conférences d’experts, et des stands permettant d’apporter des informations concrètes et accessibles aux personnes sur leurs droits fondamentaux.  
Cet évènement, d’abord et prioritairement dédié aux personnes en situation de handicap et à leurs aidants naturels (parents, fratrie), est également ouvert aux associations d’usagers et aux aidants professionnels : accueillants familiaux, équipes pluridisciplinaires des établissements et services sociaux et médico-sociaux, ainsi qu’au grand public. 
Le projet est pluriannuel : initié en Champagne-Ardenne en 2017, il est reconduit en Alsace en 2018. 

Télécharger le programme

Comment mettre l’évaluation, et plus largement la démarche qualité-risques, au service de la stratégie, du management, et de la performance collective des organisations ?
C’est l’objet du colloque du 3 octobre 2018 organisé par le CREAI Auvergne-Rhône-Alpes, l’ARS Auvergne-Rhône-Alpes et l’IFROSS.

Instauré par la loi du 2 janvier 2002, le dispositif d’évaluation interne et externe des organisations sociales et médico-sociales a évolué ce 1er avril dans le cadre de la fusion de l’ANESM (Agence Nationale de l’évaluation et de la qualité des Établissements et Services sociaux et Médico-sociaux) et de la HAS (Haute Autorité de Santé).

Plus d’informations sur le site du CREAI Auvergne-Rhône-Alpes : http://www.creai-ara.org/event/66811/

 

Journée régionale organisée par le CREAI grand-Est et l’ARS grand-Est

La stratégie nationale pour l’Autisme au sein des troubles du neurodéveloppement (TND) a été annoncée par le Premier Ministre Edouard PHILIPPE et Sophie CLUZEL, Secrétaire d’Etat chargée des personnes handicapées, le 6 avril 2018. Cette stratégie fait suite à la concertation lancée le 6 juillet 2017. 344 millions d’euros seront consacrés à la mise en œuvre de cette stratégie nationale.
La mobilisation du Gouvernement est affirmée par la nomination récente de Mme Claire COMPAGNON en qualité de déléguée interministérielle pour coordonner les actions des ministères concernés. 

La stratégie s’articule autour de 5 grands engagements, concrétisés en 20 principales mesures :
• Remettre la science au cœur de la politique publique de l’autisme en dotant la France d’une
recherche d’excellence
• Intervenir le plus précocement possible auprès des enfants
• Rattraper notre retard en matière de scolarisation
• Soutenir la pleine citoyenneté des adultes
• Soutenir les familles et reconnaître leur expertise

Au niveau régional, la concertation préalable a associé un grand nombre d’acteurs sur le territoire national et en région Grand Est : associations de familles et de personnes avec troubles du spectre de l’autisme (TSA), Education Nationale, MDPH, structures sanitaires, médico-sociales, centres  ressources autisme (CRA), acteurs du diagnostic et de l’accompagnement aux différents âges de la vie…
A l’heure où le comité technique régional sur l’autisme et troubles du neuro-développement (CTRA) est en cours d’installation, cette journée a vocation à prolonger les réflexions autour de la mise en œuvre du repérage, du diagnostic et de l’accompagnement des personnes avec TSA en Grand Est, en faveur de leur inclusion à tous les âges de la vie.
A cette fin, acteurs nationaux, régionaux et locaux ; pilotes des politiques publiques, opérateurs et bénéficiaires sont conviés à échanger et débattre sur les orientations de la Stratégie Nationale
pour l’Autisme au sein des troubles du neuro-développement, et les perspectives de sa déclinaison opérationnelle en région Grand Est.

Télécharger le programme