Alors que le travail pair a déjà fait ses preuves en Amérique du Nord et dans plusieurs pays d’Europe, il reste encore trop peu développé en France. Pourtant, le travail pair repose sur une idée simple : intégrer dans l’accompagnement social et médicosocial des personnes, l’expérience et les savoir-faire d’un intervenant ayant été confronté à des difficultés similaires par le passé, lui permettant ainsi de soutenir au quotidien des personnes confrontées aux mêmes situations. Concrètement, le travail pair se traduit par la rémunération d’une activité d’accompagnement fondée sur des savoirs issus des expériences de vie des personnes. Sa philosophie repose sur l’ambition d’un accompagnement co-construit avec la personne précaire, dans le respect de son projet de vie.

Ce guide, élaboré par la Fédération des Acteurs de la Solidarités (FAS) se veut un outil d’aide à la mise en œuvre de ces pratiques innovantes, illustré par des témoignages de professionnels, de pairs aidants, ou de personnes accompagnées. Cette publication vise aussi à capitaliser et à essaimer les expérimentations réussies pour donner envie aux associations de monter de nouveaux programmes. Enfin, si le travail pair ne doit pas se substituer à l’intervention des professionnels, il doit se doter d’un statut à part entière. le guide a donc aussi vocation à inciter les pouvoirs publics à reconnaître ces nouveaux métiers et  à doter les établissements et services concernés des moyens nécessaires au déploiement du travail pair dans l’ensemble du territoire.

Télécharger le Guide