START : un dispositif de formation croisée et de promotion de communautés de pratiques professionnelles pour soutenir le changement de pratiques et faciliter l’accès aux ressources territoriales, dans le champ des Troubles du Neuro-Développement (TND).

Le projet START est né dans le prolongement de la publication de l’expertise collective de l’Inserm « Déficiences Intellectuelles » et de l’analyse des politiques publiques menées dans le champ du handicap, plus spécifiquement dans le champ des handicaps cognitifs. Il entend apporter une réponse aux limites d’une approche catégorielle trop exclusive des troubles du neuro-développement.

START est un projet multipartenarial co-porté par la filière nationale de santé DéfiScience, l’Association Nationale des Camsp l’Anecamsp, des Associations de familles et de malades (Unapei, Alliance Maladies Rares, Collectif DI), des Fédérations employeurs (Nexem et Fehap).
Il a été financé, à titre d’expérimentation, par la CNSA et deux ARS : l’ARS ARA et l’ARS IDF qui ont d’emblée accepté de participer à cette aventure collective. Cette expérimentation a été évaluée, modélisée avec le concours du cabinet Enéïs-KPMG et tous ceux qui soutiennent la démarche.

Il rejoint aujourd’hui dans cette phase de pérennisation et d’essaimage national, l’Ancreai et le réseau des CREAI avec la volonté de capitaliser sur les réflexions et les travaux déjà conduits mais aussi de continuer à enrichir cette démarche tout en lui donnant plus d’ampleur, avec le concours de tous, à chaque fois que START s’installera en régions.

Objectifs

START pour « Service Territorial d’Accès à des Ressources Transdisciplinaires » s’inscrit pleinement dans l’objectif national de transformation de l’offre d’accompagnement et de soins dans une logique de parcours au plus près des besoins des personnes, dans les axes 2 et 4 de la Réponse Accompagnée Pour Tous mais aussi comme un outil original de la stratégie nationale Autisme au sein des TND. Ce dispositif a permis dans une première phase expérimentale, en Auvergne-Rhône-Alpes et en Ile-de-France de co-construire un socle commun de connaissances et de le diffuser de façon ciblée en territoires auprès de professionnels du soin et de l’accompagnement de seconde ligne.

Enjeux du projet

La formation des professionnels constitue un des leviers forts du changement attendu des pratiques professionnelles, de leur montée en compétences, de la prévention des situations complexes, de la fluidification des parcours.
Concrètement, le dispositif START contribue aux politiques publiques pour relever les défis suivants :
Actualiser et décloisonner les savoirs sur les troubles du neuro-développement,
• Améliorer les pratiques professionnelles de l’accompagnement et du soin,
• Impulser ou renforcer la coopération de tous les acteurs,
• En territoires, jusqu’à l’échelle infra-départementale.

L’objectif pédagogique très concret de START est de permettre à des professionnels d’un même territoire de co-construire le projet de vie d’une personne présentant un ou des TND en tenant compte des souhaits de la personne, de ses compétences et ses fragilités, de ses besoins de soutien.

Les formations croisées en territoires

Le public pluriprofessionnel des formations croisées en territoires.

Le public de ce dispositif est constitué prioritairement de professionnels de 2e ligne, au contact quotidien des personnes concernés, issus des Etablissements Sociaux et Médico-Sociaux, des Etablissements sanitaires, à l’hôpital, en libéral, en lien avec la stratégie régionale des ARS partenaires. Il s’agit de professionnels de l’accompagnement (en structures médico-sociales), de référents de parcours, institutionnels (MDPH, CD, …), de professionnels du soin, (hospitaliers, libéraux, réseaux de soins, paramédicaux), ayant déjà des liens partenariaux en territoires ou des liens à créer et/ou à consolider. Comme l’a précisé l’évaluation du dispositif, les professionnels de l’éducation nationale, de la protection de l’enfance, pourraient rejoindre cette dynamique territoriale.

Chaque session réunit ainsi une vingtaine de participants pendant 4 jours, deux fois deux jours espacés de semaines, en équipes avec au moins 2 personnes d’un même établissement ou service et la présence d’un professionnel en responsabilité dans la structure.
L’animation de ces sessions est portée par un animateur régional et des binômes de formateurs pairs en régions, professionnels du soin, de l’accompagnement et aidants.

Un outil pédagogique original et pluridisciplinaire

Les 4 journées sont organisées autour d’un socle commun de connaissances désormais éprouvé qui répond à un objectif général et ses déclinaisons en objectifs pédagogiques.
Ce socle commun a été co-conçu en transdisciplinarité avec l’apport d’un comité pédagogique de 40 personnes et de groupes de concepteurs, composés de professionnels du soin et de l’accompagnement, de l’éducation nationale et de parents et responsables associatifs concernés par les TND.
Ce sont 8 modules centrés sur les besoins de la personne qui intègrent les principales facettes du soin et de l’accompagnement des personnes.

Chacun de ces modules propose des apports théoriques et pratiques, des clés de lecture et des principes d’intervention communs aux différents troubles sans occulter des approches plus spécifiques.

La mise en œuvre d’une communauté de pratiques professionnelles dans le champ des troubles du neurodéveloppement

Afin d’amplifier la diffusion des connaissances, de soutenir les professionnels dans le changement des pratiques dans la durée et de faciliter l’accès aux ressources territoriales, il s’agira, dans une deuxième phase du projet, sur la base d’une 5e journée de retour d’expériences, d’encourager l’émergence de communautés de pratiques professionnelles.

Contacts

Muriel POHER est responsable projet => muriel.poher@ancreai.org

Vous pouvez joindre votre CREAI en région : les contacts sont indiqués sur la page Le réseau des CREAI – ANCREAI

Ou directement sur les pages suivantes :

Définition

Les troubles du neuro-développement (TND) correspondent à un défaut de développement d’une ou plusieurs compétences cognitives attendues lors du développement psychomoteur et affectif de l’enfant, qui entraine un retentissement important sur le fonctionnement adaptatif, scolaire, familial et social. Ils incluent : les Troubles du Développement Intellectuel (Déficience Intellectuelle), les Troubles du Spectre de l’Autisme (dont 30 à 40 % avec DI), les troubles du langage ou des coordinations, les troubles des fonctions exécutives et attentionnelles, les troubles spécifiques des apprentissages (lecture, calcul…) et les troubles cognitifs complexes. Le concept de TND constitue une approche pertinente sur le plan scientifique, clinique et très opérationnelle en termes de «Réponse Accompagnée pour Tous», en référence à la mission qui a été mise en œuvre suite au rapport «Zéro sans solution».

>Cliquez sur le lien pour voir la vidéo qui vise à expliciter l’acronyme « TND » et à sensibiliser la société sur la nécessité, pour les personnes concernées, d’un repérage précoce, d’un diagnostic complet, d’un accompagnement et de soins adaptés, tout au long de leur vie.