Notre fédération

Nous connaître

La fédération nationale des Centres Régionaux d’Études, d’Action et d’Informations en faveur des personnes en situation de vulnérabilité regroupe 13 CREAI. Ces associations à but non lucratif ont été créées pour accompagner les professionnels et structures liés aux secteurs sanitaire, social et médico-social, dans la mise en œuvre des politiques publiques en faveur des personnes en situation de vulnérabilité et de leurs familles. En tant qu’appui aux pouvoirs publics, elles conçoivent et animent des formations, gèrent le développement d’études et de recherches, déploient des projets et des outils.

Nos missions

L’ANCREAI permet aux CREAI de construire des modalités et une offre de services liées au secteur de la santé pour et avec les personnes en situation de vulnérabilité et leurs familles afin de répondre à des enjeux nationaux articulés avec les enjeux régionaux.

Nos actions

Co-organiser des formations, des études, des recherches, des projets, développer des outils et méthodes au niveau national, et accompagner les CREAI.
Pour cela, L’ANCREAI aide à la concertation et mutualisation des CREAI, à la définition du positionnement des CREAI, à la valorisation des travaux du réseau, à l’organisation des représentations nationales dans les différentes instances nationales, à la mise en place de formation en direction des conseillers techniques et à la réponse à des appels à projets nationaux.

Retrouvez les derniers rapports annuels de la fédération :

Nos valeurs

  • Le respect des droits de l’Homme et de la démocratie,
  • Le respect de la laïcité,
  • La solidarité et le refus de la pauvreté et des exclusions
  • La reconnaissance de chaque individu et de ses droits,
  • L’utilité sociale et non-lucrative de leurs actions.

Notre histoire

Le 22 janvier 1964, un arrêté du Ministère de la Santé instituait, dans chaque région de France métropolitaine et dans les TOM-DOM, un Centre Régional pour l’Enfance et l’Adolescence Inadaptée (CREAI). Il s’agissait d’organiser un lieu ouvert à tous les partenaires de l’action sociale en vue de favoriser leur collaboration et de créer une équipe technique compétente à la disposition du terrain et de l’administration qui venait d’être mise en place (les DDASS et DRASS). Les CREAI devaient également jouer un rôle important dans le domaine de l’information et de la formation. Un Commissaire du Gouvernement veillait au bon fonctionnement de l’organisme et l’Etat accordait une subvention de fonctionnement.

Une note de service interministérielle du 13 janvier 1984 redéfinissait les missions des CREAI : « Les CREAI ont pour mission principale d’être des lieux de repérage et d’analyse des besoins et d’étude des réponses à y apporter, des lieux de rencontre et de réflexion entre les élus, les représentants des forces sociales et ceux des administrations concernées, de fournir des analyses et des avis techniques aux décideurs, ainsi qu’aux gestionnaires des établissements et services. Ils ont, à cet égard, un rôle important à jouer comme outil technique au service des responsables de l’élaboration et de la mise en œuvre de la politique en faveur des personnes handicapées et inadaptées à l’échelon régional ».

En 1989, les CREAI constituaient l’Association Nationale des CREAI, afin de disposer d’une tête de réseau des CREAI, et d’optimiser l’échange d’information et la collaboration dans leurs actions sur :

  • des problématiques communes,
  • la réflexion générale sur les politiques menées dans le secteur social,
  • la présentation des analyses et expériences de ce secteur notamment auprès des pouvoirs publics et des partenaires sociaux,
  • la conception et la diffusion d’outils techniques,
  • l’organisation de manifestations,
  • la production de publications.

Notre charte

Les CREAI et l’ANCREAI ont adoptée une charte, approuvée par l’Assemblée générale du 3 avril 2014.