Proposé par le CREDAVIS, en partenariat avec par le CREAI Île-de-France, ce séminaire de formation et de réflexion stratégique s’adresse aux administrateurs, cadres de direction des associations et directions des établissements et services intervenant auprès de personnes (enfants et adultes) en situation de handicap et de personnes âgées.

La formation se déroule à paris les 6 et 7 avril 2022.

Découvrez une nouvelle étude réalisée par le CREAI Nouvelle-Aquitaine et d’ErgoPREVENTION avec le soutien du Fonds pour l’Amélioration des Conditions de Travail (FACT).

Cette étude de diagnostic a pour objectifs de recenser et mieux comprendre les situations auxquelles les EHPAD ont été confrontés durant la crise sanitaire du COVID, de repérer les situations de fragilité, mais aussi les modèles d’adaptation et les leviers QVT (qualité de vie au travail) activés dans ce contexte, afin de capitaliser sur l’ensemble des initiatives mises en œuvre. Pendant 7 mois (de mai 2020 à novembre 2020), 8 structures ont participé à l’enquête.

Meilleurs vœux pour 2022 !

Jacques NODIN Président, Antoine FRAYSSE Délégué Fédéral, et toute l’équipe de l’ANCREAI vous présentent leurs meilleurs vœux pour 2022 !

À l’occasion du colloque organisé le 30 novembre 2021 par le CREAI Centre-Val de Loire, retrouvez ici les interventions des professionnelles entendues par les 112 participants à la Grande Halle du château de Chamerolles.

Conférence-débat : 

et de l‘étude sur les violences faites aux femmes en situation de handicap en Nouvelle-Aquitaine

Séquence « Réseaux et ressources en région » :

Séquence « Accompagnement et accès au droit : partenariats et réponses adaptées » :

Clôture de la journée :

Pour aller plus loin :

visuel Colloque participants

photo : Jean-François Connan, administrateur CREAI

Avec pour objectif de favoriser l’autodétermination des personnes en situation de vulnérabilité, le CREAI Hauts-de-France et le GREC’H s’associent pour organiser une journée d’étude le 28 juin 2022 : « En’Vie d’autre ch’Ose ! – Défis organisationnel et managérial » à l’Hôtel Mercure d’Arras.

Portée par la voix des personnes en situation de vulnérabilité, les évolutions réglementaires relatives à la transformation de l’offre (démarche RAPT, généralisation des CPOM, révisions des nomenclatures et des prestations, etc.)  imposent un changement de paradigme quant à la place de la personne accompagnée.  Dans une logique d’accès aux droits et de citoyenneté, les professionnels ont sans cesse à adapter leurs postures pour accompagner la singularité des parcours de vie.  

Lors de cette journée d’étude, nous proposons d’aller à la rencontre de ce nouveau regard et de ces pratiques émergentes, les découvrir, et interroger leur transférabilité. A travers la présentation d’expériences innovantes et l’étude de nouvelles logiques d’action, nous questionnerons l’impact de ces profondes mutations sur le rôle et l’organisation du travail social.

Inscriptions auprès du CREAI Hauts-de-France : Contact : Kathy LECLAIRE Par mail : kleclaire@creaihdf.org

Programme et bulletin d’inscription

Meilleurs vœux pour 2022 !

Depuis quelques années, le concept d’inclusion s’est diffusé rapidement et largement dans notre société. De quoi cela est-il significatif ? Quelles en sont les implications ?  

La notion d’inclusion est aujourd’hui particulièrement prégnante dans les orientations politiques à destination des personnes en situation de handicap. Une traduction concrète passerait notamment par une désinstitutionnalisation et une redéfinition de leur accompagnement et de leur accueil.

Plusieurs questions se posent alors : 

  • L’inclusion se résumerait-elle simplement à une dé-institutionnalisation d’un secteur donné ?
  • S’est-on assuré qu’il s’agisse véritablement du choix éclairé des personnes en situation de handicap ?
  • Quelle sera la place des professionnels au regard de l’intimité des personnes accompagnées ?
  • Comment garantir le libre arbitre des personnes en situation de handicap pour permettre une inclusion souhaitée, appropriée et acceptée par la personne, y compris celle de son refus de participer, d’être accompagnée ?
  • Dans une société en quête d’une perpétuelle performance, d’amélioration des capacités des êtres humains et peinant à assumer la vulnérabilité comme dimension existentielle de l’humain, le concept d’inclusion est-il vraiment possible ?

Autant de questions auxquelles ce webinaire tente de répondre avec la participation de :

  • Mathilde Bibouda : Directrice du Centre Régional d’Etudes, d’Actions et d’Informations (CREAI) de Bourgogne – Franche-Comté
  • Noémie Nauleau : Secrétaire générale d’Handidactique et Conseillère autonomie à l’Agence Régionale de Santé (ARS) Pays-de-Loire, Experte des questions de pair-aidance
  • Sébastien Clayes : Responsable de la médiation à l’Espace de Réflexion Ethique Ile-de-France, Professeur associé à l’Université de la Sorbonne
  • Serge Ebersold : Professeur de sociologie au  Conservatoire national des arts et métiers (CNAM) et titulaire de la Chaire « accessibilité » 
  • Paul-Loup Weil-Dubuc : Philosophe, Chercheur en éthique, Espace de Réflexion Ethique Ile-de-France

Animé par Thierry Martin : Président du Conseil d’Orientation de l’EREBFC, Professeur Emérite de Philosophie, Université de Bourgogne – Franche-Comté. 

Portée par la fédération des CREAI, sous l’égide du Secrétariat d’État chargé des Personnes Handicapée, la plateforme numérique Solidaires-Handicaps permettant de partager, sur tout le territoire national, les initiatives solidaires en faveur des personnes en situation de handicap et leurs familles, a été nommée « coup de cœur » du concours Talents de la e-santé. La récompense a été remise le 9 décembre par la Délégation ministérielle au Numérique en Santé et l’Agence du Numérique en Santé. 

La plateforme Solidaires-Handicaps.fr a été ouverte le 31 mars 2020, lors de la crise sanitaire liée au Covid-19, suite à l’appel du secrétariat d’État chargée des personnes handicapées, Madame Sophie CLUZEL, de lancer une plateforme en soutien et direction des personnes en situation de handicap et de leurs familles. Le réseau national des CREAI, en lien avec le Conseil national Consultatif des Personnes Handicapées (CNCPH) et le Comité Interministériel au handicap (CIH) s’est alors investi bénévolement pour repérer, faire connaître et valoriser les initiatives solidaires innovantes, qu’elles soient privées, associatives ou publiques.

Avec le soutien financier de la Fondation Swisslife, ce portail numérique a permis le recensement de centaines de services d’aide à la personne (courses, ménage, aide aux devoirs, point d’écoute etc.) et autres ressources sur l’ensemble du territoire français. Le site a permis ainsi de proposer des réponses gratuites et locales aux besoins et difficultés des personnes et de leurs aidants, ainsi qu’aux professionnels pendant le premier confinement.

Depuis son ouverture, la plateforme Solidaires Handicaps présente le bilan suivant :

  • 450 actions solidaires renseignées par des porteurs de projets et expertisées par les CREAI et des bénévoles du CNCPH
  • 285 actions validées et publiées (dont 62 sont nationales).
  • Une centaine d’actions publiées dans l’espace ressources.
  • Plus de 63 000 utilisateurs et plus de 263 468 pages vues pendant les 6 mois de fonctionnement actif de la plateforme.

 « Je me réjouis de cette reconnaissance qui démontre la capacité d’adaptation et de réactivité des CREAI en ces temps incertains. Je remercie les CREAI, et plus particulièrement l’initiateur du projet, le CREAI Nouvelle-Aquitaine. Solidaires-handicaps.fr est un outil dont l’utilité a pu soulager un grand nombre de nos concitoyens en temps de crise. Persuadés qu’elle répond à des besoins réels, nous espérons que le site trouvera une forme pérenne. Depuis plusieurs années la transformation de l’offre médico-sociale repose sur une incitation des acteurs à innover dans leurs modes d’organisation, d’intervention, de mutualiser les services/compétences, de favoriser l’accès vers les services de droit commun. Solidaires-handicaps doit pouvoir permettre à l’avenir de faire connaître ces projets. » Jacques NODIN, Président de la Fédération des CREAI

Contacts presse :
ANCREAI Emilie POURQUERY — 07 84 58 78 54 – communication@ancreai.org
CREAI Nouvelle Aquitaine Thierry DIMBOUR – 06 22 20 03 05 – thierry.dimbour@creai-nouvelleaquitaine.org

Retrouvez la présentation des résultats de l’enquête menée dans les SESSAD, suite à l’épidémie COVID-19, réalisée par Bénédicte MARABET, responsable du Pôle Etudes & Observation du CREAI Nouvelle-Aquitaine et Capucine BIGOTE, conseillère technique du CREAI Ile-de-France.

Cette enquête avait pour objectif de faire un état des lieux des différentes pratiques et organisations mises en œuvres par les SESSAD pour assurer la continuité de leur activité durant le confinement. Près de 120 SESSAD y ont participé.

Les résultats obtenus montrent que les SESSAD ont su adapter leurs modes d’interventions pour éviter une rupture brutale et durable des accompagnements.

Feu vert pour le déploiement national de START pour accompagner l’évolution des pratiques professionnelles dans le champ des troubles du neurodéveloppement TND

START, Service Territorial d’Accès à des Ressources Transdisciplinaires, est un dispositif original de formations croisées en territoires pour soutenir le parcours d’enfants et d’adultes présentant des TND.

En réponse à la diversité et à la complexité des situations, START propose un modèle intégratif de formations croisées englobant tous les TND, sans en gommer leur spécificité, destiné aux professionnels de l’accompagnement et du soin de seconde ligne, dans le but de :
•     Mettre à jour et décloisonner les savoirs
•     Soutenir l’évolution des pratiques professionnelles de l’accompagnement et du soin, des enfants et adultes,
•     Impulser de nouveaux modes de coopération
•     En territoires, jusqu’à l’échelle infra-départementale.

Et contribuer ainsi à rendre le système plus répondant aux besoins des personnes, plus équitable tout en renforçant la précocité et la pertinence des interventions.

START propose un socle commun de connaissances qui prend en compte les savoirs expérientiels. Les thématiques abordées sont centrées sur la réponse individualisée à apporter : repérage et intervention précoce, diagnostics et évaluation fonctionnelle, autodétermination, apprentissages, communication, comportements problèmes, accès aux soins, co-construction du projet individualisé.

Dans le prolongement de plus de 3 années de travaux multi-partenariaux et transdisciplinaires de conception puis de diffusion en ARA et en IDF suivie d’une phase d’évaluation et de modélisation en vue de sa pérennisation, le projet START, tout en restant multipartenarial, se rapproche du réseau des CREAI dans la perspective d’un essaimage national progressif avec le concours des ARS.

Ce programme, en phase avec les politiques publiques actuelles, bénéficie du soutien de la CNSA, du Secrétariat du Ministère des Affaires Sociales, de la Délégation Interministérielle Autisme & autres TND, du CIH, de la DGOS et de la DGCS.

Institutionnels, financeurs, partenaires, concepteurs, formateurs, aidants, participants, professionnels de toute discipline et de toute structure du champ des TND, OPCO, … très nombreux déjà sont ceux qui ont contribué au succès de la phase d’expérimentation et de sa modélisation. Toujours plus nombreux seront ceux qui contribueront au succès de son déploiement national aux côtés de la Fédération des CREAI.

Contact : Muriel POHER, vous pouvez lui envoyer un mail à son attention à l’adresse ancreai@ancreai.org .

Partenaires du projet :

Avec le soutien financier de la CNSA, l’ARS IDF, l’ARS ARA et la filière nationale de santé DéfiScience (DGOS) dans la phase d’expérimentation.
Avec le soutien financier de la CNSA et le financement des OPCO dans les suites du projet.